Le dropshipping c’est quoi et comment ça fonctionne ?

Le dropshipping c’est quoi ? C’est une pratique commerciale virtuelle qui a le vent en poupe depuis de bien nombreuses années. Et pour dire : il suffit d’acheter un nom de domaine et de créer un site internet pour se retrouver le commerçant en ligne tendance du moment. En 2020, selon la FEVAD, le dropshipping représente pas moins de 100 milliards d’euros en France. Un chiffre qui fait tourner la tête et qui explique que des milliers de particuliers se lancent à leur compte dans ce nouveau business numérique. Mais le dropshipping c’est quoi ? Nous décryptons ce phénomène au sein de cet article.

Dropshipping définition

Nous pouvons nous rendre compte que le phénomène du dropshipping est nouveau sur la toile, car le dictionnaire Larousse n’en propose toujours pas une définition. La question revient forcément : le dropshipping c’est quoi ?

Le dropshipping c’est quoi ?

Le dropshipping prend la forme d’une vitrine web (site web, ou compte sur un réseau social), à travers laquelle un ou plusieurs individus, ou une société immatriculée, vendent des produits en tant que revendeurs. Eh oui, le dropshipping c’est tout simplement la revente de produits de consommation accessibles à bas prix sur la toile (souvent en provenance des pays étrangers) et revendus en France.

Le dropshipping a besoin de 3 acteurs pour fonctionner :
Un fournisseur. Celui-ci propose une gamme de produits à différents revendeurs, à bas prix et en gros.

Le revendeur, appelé également le shop shipper. Il se charge de mettre en avant sur la toile, via une interface web dont il est le propriétaire, les différents produits du revendeur.
Le client. Intéressé par le produit, en fait directement la commande auprès du revendeur.

Il est cependant possible que le shop shipper n’achète pas en gros l’ensemble des gammes de produits. Il va uniquement présenter différents produits sur la toile et les proposer à ses clients, sans toutefois spécifier le nombre en stock. Dès lors qu’une commande est passée en ligne, le drop shipper reçoit une notification. Il se charge alors de commander directement les produits auprès du fournisseur, en indiquant vos informations pour que vous puissiez recevoir le colis chez vous.

Le revendeur n’est donc pas un commerçant, mais uniquement un prestataire, une personne tierce qui se charge de faire la passerelle entre vous et le fournisseur. Il n’est donc pas en charge de l’ensemble des tâches qui incombe généralement un site e-commerce : la gestion des stocks, l’expédition ainsi que la logistique.

Est-ce que le dropshipping c’est légal ?

Il n’est pas rare que de nombreux internautes et médias décrivent le dropshipping comme une pratique commerciale douteuse, si ce n’est une arnaque. Pourtant, il n’en est rien ! Le dropshipping est une pratique commerciale autorisée en France car il n’existe aucune contre-indication légale qui empêche une personne de revendre des produits achetés sur la toile.

Cependant, le droit de revente le produit et/ou de service acheté auprès d’un fournisseur ne donne pas le droit de mettre en place des pratiques commerciales déloyales. Par exemple, il n’est pas possible de contrevenir à la nature d’un produit : origine du produit, dépôts de marque, fausses promotions, avis clients trompeurs, nombre de visites et commandes en cours ou passé, délais de livraison faux, etc.

Le partage de fausses informations est puni par la loi par l’article L.1121-2 à L121.4 du code de la consommation.

Comment faire du dropshipping ?

Comment faire du dropshipping ? Si la nouvelle génération connectée est de plus en plus intéressée par ces nouvelles méthodes commerciales, le dropshipping répond à des règles très précises. Il n’est donc pas possible de lancer son affaire, sans mettre en avant des informations légales. Ces informations doivent permettre d’identifier une entreprise ou une personne physique, responsable de la tenue du site internet revendeur.

Concernant votre identité commerciale

Comment faire du dropshipping légalement ?

La loi française est très claire quant à cette pratique commerciale numérique. En qualité de prestataire et de revendeurs en livraison directe, vous devez déclarer votre activité auprès de l’Urssaf, ainsi que posséder un numéro de SIRET. Pour l’obtenir, vous devez vous inscrire au registre du commerce et des sociétés (d’après l’article R123-32 du Code du Commerce).
Concernant les informations du vendeur.

Le dropshipping c’est quoi et que devez-vous déclarer ? En tant que site de dropshipping, vous avez pour obligation de faire paraître des informations légales, ainsi que les différents moyens par lesquels vous pouvez être contactés. Vous devez notamment faire paraître :
Votre identité (personne sociale ou dénomination sociale),.

Le nom de votre hébergeur,

L’ensemble des informations sur les dates de livraison et l’exécution du service,
Le résumé des produits et des services que vous proposez via des fiches techniques (photos, description, etc.),

Toutes les garanties légales et contractuelles nécessaires,
Tout ce qui touche les conditions, les modalités d’exercice et les délais de rétractation. Un formulaire de rétractation doit être mis à disposition.

En tant que vendeur en livraison directe, vous avez pour obligation d’assurer que la commande soit acheminée jusqu’à votre client. Il faut également vérifier que le fournisseur propose bien les produits présentés dans son catalogue. Celui-ci doit vous présenter les délais de livraison, les prestataires par lesquels il passe pour réaliser ses livraisons, ainsi que toutes les informations qui peuvent impacter le produit ou le service de livraison. Enfin, en tant que revendeur, vous devez uniquement vendre des produits autorisés en France.

Quelles sont les autres données légales à faire apparaître sur votre site web ?
L’ensemble de ces données sont présentes dans les mentions légales du site internet. Il faut également que votre site web mentionne les normes RGPD (site web en Europe), ainsi que les CGV (conditions générales de vente).

À retenir !

Le dropshipping est une pratique commerciale numérique très encadrée. En tant que revendeur, vous n’avez pas à gérer les stocks, l’expédition et là logistique. Cependant, toute vente réalisée auprès d’un particulier ou d’une entreprise résidant en France, vous oblige à respecter la réglementation française.

En tant que client, lisez avant tout les mentions légales du site internet, pour vérifier que le contact du vendeur, ainsi que son numéro d’entreprise, est bien mentionné. Si vous hésitez à acheter sur un site web étranger, s’il est hors de l’Union européenne, il ne répond pas forcément aux mêmes normes (RGPD, mentions légales, etc.).

Les sites de dropshipping sont connus pour apparaître et disparaître soudainement sur la toile. Faites donc attention à préférer une entreprise française, pour faire valoir vos droits, si votre colis n’est pas arrivé à destination.

En tant que futur revendeur, prenez le temps de réaliser un site web qui respecte l’ensemble des normes européennes. Il ne vous reste plus qu’à trouver votre produit phare pour lancer votre affaire sur la toile !

CONTACT

Téléphone : +33 7672 79708
hello@onlive.site